“Chappie”, chapeau ?

A l’occasion du printemps du cinéma, j’ai ouvert grand les cordons de ma bourse afin de me rendre dans cet endroit que je trouvais si bien avant de commencer à détester les gens / payer une burne pour voir un navet… le cinéma !

Il faut dire qu’à 3,5€ c’est pas trop cher payé si le film est bon. Et c’est là tout l’intérêt de ce billet. Est ce que Chappie, avec son gros tapage médiatique, est il bien ?

Tout d’abord, une aparté sur le film “Night Run” que j’ai vu récemment, “c’est une copie d’une copie d’une copie” de ce que fait Liam Neeson depuis des années avec Taken 1, Taken 2, Taken 3… bref, oubliez l’originalité avec Night Run dont le scénario est convenu au possible et ne tient qu’à son casting Ed Harris (regardez “The Rock” putain! ) et Liam Neeson (que je préfère en Qui-Gon Jinn ou à la limite en Ra’s al Ghul) et j’ai payé que 5€ grâce à mon pote Lionel, merci à lui de m’avoir évité de payer plein pot pour cette daube.

chappie

Bref, revenons en à Chappie, C’est réalisé par Neill Blomkamp, un sud africain bien connu pour Alive in Joburg, District 9 et Elysium. J’appuie volontairement sur la nationalité de ce Monsieur, parce que, je ne sais pas pour Elysium, mais Chappie, Alive in Joburg et District 9 se déroulent en Afrique du Sud. Neill aime bien s’entourer des gens avec qui il a l’habitude de bosser puisque Sharlto Copley joue dans ses 4 films (et lui aussi est sud-africain :D).

Chappie raconte l’histoire d’une Afrique du Sud en proie à des trafics en tous genres, meurtres et toutes autres réjouissances. A tel point que le pays à choisi de se doter de robots autonomes afin d’aider les forces de police à passer un coup de Karcher dans tout ce merdier.

On suit donc “Scout 22” qui se démarque par son amour d’en prendre plein les circuits et faire des aller-retours réguliers au spot de réparation. Sa dernière sortie l’a tellement abimé que sa batterie a fusionné avec son armature, il n’est donc plus réparable (vu qu’on peut pas recharger sa batterie et qu’à un moment il va s’éteindre… donc il est moins bien qu’un nokia 3310…)

hugh-jackman-sigourney-weaver-vow-to-destroy-chappie-in-trailer

Total, son concepteur, Déon, qui est joué par Dev Patel (Slumdog Millionaire), l’envoi à la casse retrouver ses copains les tas de férailles Robocolle et Ternimal tordu. Une fois sa super journée de travail sous les ordres de Sigourney Weaver terminée, avec un Hugh Jackman frustré à ses cotés, qui joue les gros bras et qui affiche dès sa première apparition qu’il sera le méchant… il rentre chez lui bosser sur son SONY Vaio. (#Placement de produit, j’arrêterai vite avec çà mais c’est un truc qui me gonfle sincèrement… vous aurez pèle-mèle du Red Bull, du Toyota  du Vodaphone, et de la Sony Playstation 4 qui vont vous agresser les yeux…)

Déon, va donc se boire une super boisson énergisante bien fraîche afin d’être bien en forme pour bosser sur son nouveau projet : une vraie IA, une IA qui apprends, qui réagis comme un humain… Comme vous vous en doutez, avec l’aide de cette belle canette grise et bleue et de son logo au taureau rouge, il y arrive !

et là PAUSE, je ne veux pas spoiler, donc j’ai fais ce petit encart pour ceux qui n’en ont rien à foutre ou qui ont déjà vu le film.

Chappie-Window-Sticker

[spoiler] Je vais faire vite, il est super content, c’est la fête du slip ! Il veut tout de suite le tester, parce qu’avec 12L de Red Bull dans la tronche, t’es assez pressé. Il intercepte Scout 22 avant la déchetterie et va voir Sigourney “Fuckin’pète la classe ” Weaver qui lui dit d’aller se faire foutre. Elle vend déjà les Scout sans problème, pourquoi changer ?

Ganesh… euh Déon ne l’entends pas de cette oreille et pique Scout 22 pour la ramener chez lui. MAIS il est Adultnappé par une bande de “criminels” au look improbable : Jugez plutôt…

chappie-galleryimages-03

Les méchants pas beaux, lui ordonnent de désactiver tous les Scout afin qu’ils puissent faire un super braquage de la mort qui tue. Mais Odéon ne peut pas, parce qu’il peut pas et que de toute façon il peut… pas.

Bozo et sa bande trouvent Scout 22 à l’arrière du van et veulent que Léon lui en fabrique un à eux et rien qu’à eux… Il accepte à condition de pas se faire tuer (oui… ça peut aider) et au passage il aimerai aussi installer son tout nouveau Firmware pour le tester. Et voilà, qui sort du chapeau ? Chappie !

Chappie a donc l’intelligence d’un bébé mais grandit et apprend vite… Il reconnait maintenant son créateur (oui c’est le seul indien, et il est pas fringué comme au canaval) ainsi que Papa et Maman… Qu’il est mignoooon ! On s’attache vite à la bande à basile, ils sont pas si méchants que çà, vu qu’en fait c’est les gentils…

Petit à petit, Chappie apprend à faire des trucs cools comme, se comporter comme une racaille, piquer une voiture ou lancer des armes blanches… Mais ne transgresse jamais ô grand jamais la règle du “ne commet pas de crime, Chappie !”

De vols en larcins, la police commence à se poser des questions, traque Chappie, Scoubidou et sa bande. Déon a de gros problème relationnels avec sa patronne qui doit jongler avec une bonne grosse défaillance des Scouts (merci Hugh Jackman). C’est le bordel, boum bam, feu, explosions, Mickael Bay, fiou, tatatata.

Hugh Jackman redemande pour la 12 000ème fois si Tata Weaver veut bien lancer le nouveau jouet de wolverine, elle accepte… et stoppe la production des Scout.

Logan a son nouveau jouet, bam bam boum boum, bagarre… Déon est gravement, blessé, Maman meurt, Chappie est en galère de batterie… Mais ils arrivent quand même à battre le gros méchant robot de Hugh.

Chappie trouve entre temps comment transférer une conscience dans un autre robot, il va donc pouvoir ne pas mourir comme un iPhone qui cherche le réseau. Mais il ne reste qu’un seul robot de disponible, le robot de test… ils vont au centre des robots, et Chappie se sacrifie pour sauver son créateur et donc se sacrifie pour lui (#larmes)… ça fonctionne et le créateur lui indique un autre Scout désactivé à proximité (oui c’est quand même bien pratique à ce moment là du film). Rebelote… Chappie est sauvé ! OUAIS !

Tout le monde est content… en fait non ! Chappie va quand même défoncer Méchant Hugh Jackman (Wolverine manque d’entrainement, va falloir en toucher un mot au Professeur Xavier…). Ca fait toujours plaisir.

Papa Bozo trouve une clé USB du Backup de la conscience de Maman (Oui ! Chappie avait fait un test sur Maman, putain comme c’est encore bien pratique !) Et, afin que ça se finisse bien, Chappie relance la production d’un seul Scout 2.0 et y intègre Maman…

Le monde est sauvé, la nature bat son plein, les oiseaux chantent, c’est génial et l’action de Sony à prit 3 points ! [/spoiler]

Voilà voilà…

Quelques points positifs et négatifs,

Tout d’abord, il faut définir quel est le public visé… La trame narrative est celle d’un film pour enfants / ados. Mais certaines scènes sont choquantes pour un public jeune (il y a un avertissements avant le synopsis sur les sites genre “allociné”). Donc, j’ai du mal à définir si c’est trop jeune pour les adultes ou trop vieux pour un enfant… J’ai emmené mon petit frère de 10 ans et une scène aurait pu le choquer (meurtre d’un personnage qui se retrouve coupé en 2 et lancé sur un mur).  Il y a vraiment un truc qui cloche. En tout cas, il n’est pas déconseillé au moins de 12 ans.

Ca fait trop de bim bada boum pour moi. Trop d’explosions ! Et quand c’est trop, c’est Tropico.

Les costumes des vilains-gentils sont vraiment ratés… ça fait un peu comme les “barjots-punk” dans Robocop 3, vous voyez ?

Au delà de çà, le rythme est bon, il faut bien éviter de perdre nos chères têtes blondes avec des longueurs. Le casting est quand même pas mal. Il y a 2 très bons et un bon acteur.

Et surtout, l’animation de Scout 22 / Chappie est hallucinante de réalisme. C’est extrêmement bien fait !

Je pense que c’est un film qui vaut jusqu’à 5€ mais ne vaudra jamais 11€.

Profitez de la fête du cinéma pour y aller en famille (pas d’enfants trop petits), ça m’a couté 7€ à 2, ça nous a fait passer un bon moment ensemble.

 

1 commentaire sur ““Chappie”, chapeau ?

  1. Tres bien ce post !
    Perso depuis district 9 et elisyum je suis un grand fan de ce réalisateur !
    J’ai beaucoup aimé ce film ainsi que la fin que je trouve vraiment cool !
    J’ai trouvé pas mal de similitude avec le cinéma de Paul Verhoeven comme robocop ce qui n’est pas pour me déplaire !
    Les méchants au début me gênais un peu avec leur façon de parler de fausses racailles. Et puis finalement on s’habitue.
    Mais je pense que je l’apprécierais mieux en VO.
    Et puis ya de belle images ! (La mort de maman est tres “belle”)
    Après les robots c’est trop cool c’est tout ce que j’aime donc moi j’aurais mis 10 balles facile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.